Quel équipement pour pratiquer le karaté ?

Vous vous intéressez aux arts martiaux et souhaitez pratiquer le karaté ? Il vous faut savoir que c’est une pratique qui exige beaucoup de diligence, de la patience, de la volonté et en dernier, mais non le moindre, un équipement adapté. Même si l’habit ne fait pas le moine, l’équipement pour karaté tient un aspect crucial dans la pratique de cet art martial.

Les équipements signatures

Toute personne qui veut se procurer de l’équipement pour karaté doit commencer par chercher un kimono ou le karaté-gi. C’est la tenue spécifique de cet art martial. Il est à la fois léger, confortable, souple et surtout très résistant. Sa réalisation exige des procédés spécifiques en raison des situations extrêmes auxquelles il doit faire face lors de la pratique. En effet, le kimono est soumis à de forts frottements et à des mouvements très brusques tout au long de la séance. Le kimono de couleur blanche est le standard admis en pratique dans le dojo, mais en compétition, le karatéka peut enfiler des kimonos noirs, bleus ou autres. Un autre équipement d’identité du karatéka est la ceinture. Même si elle assure le maintien de la tenue, son rôle principal est l’identification du grade du pratiquant, avec ses différentes couleurs. Comme vous venez de commencer à pratiquer le karaté, vous devez porter une ceinture blanche.

La compétition et les protections

L’équipement pour karaté ne se résume pas uniquement à la pratique. Bien sûr, si vous ne comptez pas vous essayer à la compétition, le kimono et la ceinture sont les stricts nécessaires. Pour les personnes qui veulent s’adonner aux compétitions de karaté, il faut prévoir les différentes protections. Vous avez tout d’abord le casque, pour protéger la tête, il est surtout obligatoire pour la compétition des enfants. Ensuite, on a le protège-dent, le plastron et la coquille qui protège des parties sensibles du corps. Enfin, il y a les gants, les protège-tibias et les protège-pieds qui assurent à la fois la protection du pratiquant et évitent de laisser des séquelles ou des blessures à l’adversaire. En dehors de la protection corporelle, vous avez aussi les équipements de frappe et de sparring. Ce sont ces outils rembourrés que le pratiquant frappe de coups de pieds et de coups de poing, ils sont souvent tenus par des partenaires de pratique.

D’autres accessoires de pratique

Mis à part le strict minimum en matière d’équipement pour karaté, il y a également les accessoires qui aident à la pratique. Parmi ces accessoires, on retrouve les tatamis. Ils servent à couvrir les sols pour atténuer les chocs et les frottements, dans le cas où le pratiquant tombe à terre. Normalement, c’est le dojo qui équipe ses sols de tatamis et le pratiquant n’a pas besoin de s’en procurer. Toutefois, si vous comptez pratiquer chez vous ou ouvrir un dojo, vous en aurez besoin. De plus, même si le karaté est une pratique à main nue, il existe des armes d’imitation pour simuler les cas d’agression : le bokken (sabre ou katana en bois), le bo (bâton), les nunchakus, etc.

Trouver une boutique en ligne spécialisée en musculation et fitness à domicile
Conseils pour choisir du matériel de crossfit de qualité