Quel système hpa Airsoft choisir ?

Airsoft

Remis au goût du jour après avoir apparu dans les années 90, de nombreux systèmes peuvent être utilisés sur un Airsoft. Parmi ces systèmes, vous pouvez citer par exemple le HPA. Une réplique Airsoft peut alors être convertie en HPA. Une AEG ou une réplique GBB/GBBR peut être transformée en une vraie machine de précision et de régularité. Convertir une réplique Airsoft en HPA apporte de nombreux avantages même si cette pratique est considérée par certains comme une tricherie. Pour faire le bon choix du système HPA, certains critères ne devront pas être négligés. Il vous faudra trouver le système HPA compatible avec le type de réplique en votre possession.

Le HPA, de quoi s’agit-il ?

Le HPA ou High Pressure Air est un système fonctionnant avec une bouteille d’air pressurisé comme son nom l’indique. Cette bouteille sera reliée par un flexible à la réplique. Lorsque vous actionnez la détente de votre réplique, un contacteur intégré à l’intérieur de la gearbox actionne une électrovanne. Une unité de contrôle servira à contrôler le volume d’air qui sera libéré par la vanne. Cette unité de contrôle se situera à l’intérieur de la crosse de la réplique. Le HPA possède un certain nombre d’avantages mais aussi d’inconvénients. Certains adeptes de la pratique agissent comme des défenseurs de l’utilisation du HPA tandis que d’autres le détractent. L’avantage principal du HPA concerne bien évidemment ce qu’il peut apporter à la réplique en matière de portée, de cadence mais aussi de réactivité. Par ailleurs, le système se révèle plus fiable puisque les mécaniques de la réplique seront moins sollicitées. La cadence et la puissance de la réplique pourront être réglées plus précisément sans avoir besoin de démonter la gearbox. Avec ce système, l’entretien régulier de la réplique pourra être décalé. Un autre atout indéniable concerne l’atténuation du bruit que la réplique génèrera si vous choisissez d’utiliser un silencieux. En situation de jeu, cela sera très utile. À l’encontre du HPA ? de nombreux griefs sont souvent exprimés. Le plus évident est le transport de bouteille d’air comprimé durant les parties. Aussi, trois consommables devront être gérées : la batterie, l’air et les billes. Parfois, le joueur sera contraint de déconnecter la réplique Airsoft pour avoir les mains libres pour passer certains obstacles sur son chemin. Mais le  probléme ici concerne l’interdiction de ces systèmes durant certaines parties. Contrairement aux gearbox classiques, la modification de la puissance du système pourra alors être réalisée une fois en jeu. Pour les adeptes, la réplique confère un aspect peu réaliste, ce qui est contraire à l’esprit des vrais joueurs. Vous êtes à la recherche d’une recharge hpa ? suivez ce lien pour d’autres informations supplémentaires.

Choisir le système HPA en fonction du type de réplique

Vous pouvez acheter une réplique Airsoft qui est équipée directement d’un système HPA. Par contre, l’alternative pour pouvoir réaliser des économies est d’utiliser un kit en transformant le réplique que vous avez déjà en votre possession en HPA. Avec une GBBR, le gaz est déjà utilisé. Vous pouvez alors installer plus facilement un système HPA adapté. Vous pourrez continuer d’utiliser votre réplique sans perdre de performances. Ce sera la valve de remplissage des chargeurs qui sera changée en général pour ce type de conversion. Avec une AEG, la manœuvre sera un peu plus complexe comparée au précédent. La gearbox devra être démontée en règle pour installer le système HPA. Certains fabricants essayent de commercialiser des gearbox qui incluent directement le système HPA. Vous pouvez alors choisir d’installer ces types de gearbox sur votre réplique Airsoft. Par contre, la solution pourra être un peu plus onéreuse.

Le kit HPA Wolverine, incontournable parmi les systèmes HPA

Parmi les hpa airsoft, le kit Wolverine fait partie des plus incontournables. Comparé aux autres systèmes, ce kit s’adapte à de nombreux types de répliques Airsoft. Pour équiper une réplique AEG avec ce kit HPA par exemple, il vous faudra suivre quelques étapes. La première étape consiste à démonter la gearbox et effectuer un nettoyage/dégraissage dans les règles. À l’intérieur de la gearbox, le cylindre qui intègre le nozzle devra être inséré. Le contacteur devra être ensuite placé et branché sur l’électrovanne. L’ECU et le FCU devront ensuite être placés à l’intérieur du tube de crosse. Pour alimenter le FCU, il devra être relié au contacteur et à la batterie. La dernière étape consiste à préparer la bouteille d’air comprimé. Le régulateur HPA servira à réguler la pression qui sort de la bouteille. Un flexible sera relié à la réplique et au régulateur.

Comment bien choisir sa barre de musculation ?
À quoi sert une montre connectée ?