Comment pratiquer l’escrime ?

L’escrime est un sport de combat particulier qui met à l’épreuve la force physique, mais surtout l’intelligence du combattant. Analyse, anticipation et stratégie sont les maîtres-mots de ce sport qui met en avant l’art de manier l’épée. Règles, équipements, techniques… que faut-il savoir avant de pratiquer l’escrime ?

L’escrime, c’est quoi ?

Le but de ce sport est de toucher son adversaire avec le bout de son arme, avant que l’adversaire en question ne vous touche en premier. Ainsi, il faut avoir une bonne agilité dans le maniement de l’épée afin d’atteindre l’objectif avant l’autre et de marquer plus de points que ce dernier.

L’escrime se pratique individuellement, c’est-à-dire en un contre un, ou en équipe. Les combattants en escrime sont appelés « tireurs ». Le combat se fait sur une piste mesurant 14 mètres en longueur et 2 mètres en largeur. Des zones d’avertissements et de « fin de piste » sont placées à chaque extrémité de la piste en question.

L’escrime a pour langue officielle le français. Ainsi, les arbitres sont obligés d’utiliser la langue de Molière lors des compétitions nationales, mais aussi internationales.

Les équipements pour pratiquer l’escrime

En escrime, l’arme principale utilisée par les combattants peut se décliner sous trois variantes : l’épée, le fleuret et le sabre.

L’épée se distingue par son extrémité carrée, tandis que le fleuret possède un bout triangulaire. Quant au sabre, il est aussi doté d’une extrémité triangulaire, mais sa lame est généralement plus courte que les deux autres armes.

Les règles diffèrent en fonction de l’arme utilisée. Au sabre par exemple, pour marquer des points, le tireur doit toucher le haut du corps de son adversaire, c’est-à-dire de la ceinture au masque. Pour cela, il a la possibilité d’utiliser toutes les parties de sa lame, contrairement à l’épée et au fleuret où seule la pointe de l’arme permet de marquer un point.

Au fleuret, une touche valable est une touche réalisée au niveau du cou, du buste et des épaules. Tandis qu’à l’épée, il vous suffit de toucher une quelconque partie du corps de la tête au pied, pour obtenir un point.

Le reste de l’équipement pour pratiquer l’escrime est composé de vestes de protection, de pantalon, de chaussures, de gants  et de masque. Le tireur porte également une tenue électrique par-dessus, servant à l’enregistrement des touches.

Quelques techniques de base de l’escrime

Pour pratiquer l’escrime, il faut au moins avoir une notion sur les différentes techniques de base. On cite en premier lieu la position de garde. Il existe différents types de position de garde que l’on utilise au cours du combat en fonction de la situation, mais aussi en fonction de l’arme. La tierce est par exemple une position de garde propre au sabre. Tandis que l’autre position traditionnelle qui est la sixte, quant à elle, est utilisée par défaut à l’épée et au fleuret.

L’attaque qui peut être simple et composée, la parade qui est un moyen de défense et la riposte qui est une action de contre-attaque, sont les autres techniques à maîtriser par l’escrimeur.

Quelles sont les règles du handball ?
Comment jouer au badminton ?